Le 13e BCA fête le retour du drapeau des chasseurs en Savoie

Jeudi 22 septembre 2016, tout le personnel de la place du Roc Noir a commémoré le 171e anniversaire des combats héroïques de Sidi-Brahim.

A l’occasion de cette cérémonie rythmée par la présence de la fanfare du 27e BCA, le 13e BCA, accompagné par un détachement de sa 5e compagnie de réserve, entouré de nombreuses autorités civiles et militaires, d’anciens chefs de corps du bataillon, de membres de la Fédération Nationale des Anciens Chasseurs (FNAC) et des anciens du bataillon, a fêté le retour du drapeau des chasseurs en Savoie, emblème unique dont le bataillon a l’honneur et le privilège de s’être vu confier la garde pour une année lors des journées nationales Bleu-Jonquille le 17 septembre dernier sur l’esplanade du château de Vincennes.

Accueilli par le Lieutenant-colonel (TA) Devigne, le Général Pons, commandant la 27e Brigade d’infanterie de montagne (27e BIM), a passé le bataillon en revue et lu sur le front des troupes une lettre de félicitation pour un personnel réserviste du 13. Il a ensuite fait lecture de l’ordre du jour de l’adieu aux armes du Colonel Lavaux, ancien chef de corps du 13e BCA de 2010 à 2012, quittant le service à l’issue d’une remarquable carrière dans les chasseurs.

A l’issue de la cérémonie, les participants se sont retrouvés pour un grand repas de corps dans les hangars du bataillon. Le repas de corps a débuté par la lecture des combats de la Sidi-Brahim et le chef de corps a voulu rappeler l’importance de ce jour historique : « Commémorer ces combats héroïques, c’est rappeler les vertus qui ont fondé au cours des temps la gloire de notre corps : l’engagement sans faille, la combativité, le refus de la défaite, le culte de la missions. Ces vertus, nous avons le devoir de les faire nôtres et de les vivres pleinement au quotidien ».

Cette fête nationale des chasseurs s’est terminée par un excellent repas, pour lequel l’antenne de Barby du Groupement de Soutien (GS) avait fait une nouvelle fois merveille. Tour à tour, au son du clairon ou a capella, chaque compagnie a pu entonner des chants traditions afin de faire vivre cette journée dans « l’esprit chasseur ». Ponctué par un appel des refrains des bataillons de chasseurs, le repas s’est achevé sur la traditionnelle Sidi-Brahim reprise en cœur par les 500 personnes présentes.

©CCOM 13eBCA