2ème journée corse de médecine opérationnelle

La 2ème journée corse de médecine opérationnelle, organisée conjointement par les centres médicaux des armées de Ventiseri-Solenzara et de Calvi et le service de santé et de secours médical du service départemental d’incendie et de secours de Haute Corse, a réuni le 9 avril 2015 autour du thème « les traumatisés sévères », les acteurs Corses de l’urgence.

Les CMA de Solenzara et de Calvi entretiennent depuis longtemps des relations privilégiées avec les professionnels de santé civils de l’île de beauté. Éloignés des Hôpitaux d’Instruction des Armées, ils bénéficient des structures locales pour la prise en charge sanitaire des militaires et aident les hôpitaux civils locaux en participant aux tours de garde dans les services d’urgences, et en mettant à disposition des moyens d’évacuations sanitaires militaires (hélicoptère Super puma de la base aérienne 126).

De la même façon, l’hôpital d’instruction des armées Sainte-Anne de Toulon, avec son centre de traitement des brûlés et son « trauma center » de niveau 1, travaille en collaboration avec les centres hospitaliers corses et accueille des patients insulaires lorsque les plateaux techniques locaux sont dépassés.

Les particularités géographiques de la Corse (relief montagneux, circulation routière parfois difficile…) et son attractivité sur le plan sportif en font une région accidentogène et pourvoyeuse de traumatisés sévères, alors même que les élongations de transport et les moyens techniques disponibles sur l’île rendent plus difficile leur prise en charge.

Les présentations d’intervenants de praticiens civils et militaires se sont enchaînées tout au long de cette journée. L’accueil au déchocage du traumatisé sévère a été développé par le Dr Colomb, du centre hospitalier universitaire (CHU) de Clermont-Ferrand, puis le Professeur Tourtier de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris a exposé les déterminants de la qualité de la prise en charge des traumatisés sévères. Les médicaments de l’hémostase et la transfusion des traumatisés sévères ont été présentés par le Pr Meaudre de l’hôpital d’instruction des armées (HIA) Ste Anne à Toulon. Une parenthèse historique a été proposée par le Commandant Leroux-Lenci à travers un exposé sur l’historique de la médicalisation de l’avant depuis ses origines.

La prise en charge des traumatismes thoracique, abdominal et crânien a été détaillée respectivement par le Dr Prunet (HIA Ste Anne, Toulon), le Dr Perbet (CHU de Clermont-Ferrand) et le Dr Gergele (CHU de Saint-Etienne). Enfin, cinq ans de service de santé à Kaia (Afghanistan) ont été relatés par le Pr Mérat (HIA Bégin, Saint-Mandé), rappelant les principes du dispositif santé en opérations extérieures et la doctrine du service de santé des armées dans la prise en charge du blessé de guerre.

Le préfet de Haute-Corse, le président du conseil départemental de Haute- Corse, le directeur de l’agence régional de santé de Corse et le directeur du SDIS ont fait l’honneur de leur présence durant cette deuxième journée corse de médecine opérationnelle. Faisant suite à la première édition tenue en 2014 sur le thème de la prise en charge des brûlés, elle a réuni plus de quatre-vingts acteurs du monde de l’urgence venant d’horizons différents (centre hospitalier de Bastia, SDIS, sécurité civile, service de santé des armées, centres hospitaliers universitaires continentaux et hôpitaux d’instruction des armées).

Cette journée, concourant à une meilleure connaissance mutuelle des acteurs de santé impliqués dans la prise en charge des traumatisés sévères mais aussi plus largement dans la prise en charge des urgences insulaires, ouvre des perspectives de partenariats interministériels gagnant à être développés pour le bien être de la population insulaire et militaire.

Cette deuxième journée corse de médecine opérationnelle fut un succès et nous espérons que les acteurs de l’urgence en Corse seront aussi nombreux à se réunir lors de la troisième édition qui aura lieu l’année prochaine.


Texte : Médecin en chef Cyril Carfantan
Photographies : SGC Dupont – Services gestion synthèse – Cabinet – cellule communication.