7 journalistes vivent une expérience hors du commun au 68e régiment d’artillerie d’Afrique

Le 10 octobre 2019, 7 journalistes de la région lyonnaise et de l’Ain, ont vécu une expérience unique au sein du 68e régiment d’artillerie d’Afrique de la Valbonne en se glissant dans la peau d’un soldat. Durant cette journée, ils ont pu mesurer la singularité du métier de militaire aux travers d’activités « rustiques » et opérationnelles.

Dès leur arrivée au régiment, ses recrues d’un jour ont revêtu le treillis et se sont camouflé le visage pour se fondre dans le décor. Embarqués dans un camion de transport de troupe, les journalistes ont rejoint le pas de tir pour assister à une démonstration de tir au HK 416. Un instructeur leur a expliqué les fondamentaux du tir et leur a fait manipuler la nouvelle arme de dotation de l’armée française. Lestés d’un gilet par balles pour les mettre en conditions réelles, les journalistes ont pu réaliser un tir à blanc.

Après avoir assisté à une démonstration dynamique de sauvetage au combat de premier niveau (SC1), ils ont réalisé à leur tour un « Pick and run », consistant à extraire un blessé de la zone des combats. Cette matinée, très spécifique au métier de militaire, leur a permis de prendre conscience de la complexité de la manipulation d’une arme et de mesurer ce que pouvait représenter le combat avec le poids des équipements.

Après cette matinée au pas de course, le chef de corps, le colonel David Pawlowski a échangé avec les journalistes. Ils ont ensuite rejoint le reste de l’équipe pour un déjeuner autour d’une ration de combat.

En guise de digestion, ils ont pu découvrir le parcours naturel valorisé créée récemment par le régiment. Le franchissement de cette succession d’obstacles naturels réparti sur une distance de 1,4 km leur a permis de mesurer l’importance de la cohésion dans l’effort et l’exigence physique que requière le métier de soldat.

Après avoir testé le simulateur de tir Mistral, la journée s’est achevée par une présentation du régiment par le chef de corps. Il en a profité pour rappeler les enjeux que représentait le recrutement pour son régiment et a insisté sur la nécessité d’intégrer les familles de militaires au tissu économique local.

A propos du 68e régiment d’artillerie d’Afrique

Le 68e régiment d’Artillerie, a pour mission d’assurer l’appui feu et la défense sol-air de la 7e brigade blindée de Besançon. Fort de plus de mille soldats, le régiment est équipé de matériels de haute technologie, le missile de défense antiaérienne courte portée MISTRAL.

Le 68e RAA a été récemment engagé sur tous les théâtres d’opérations de l’armée française, Afghanistan, Mali, Irak ; il a ainsi contribué de façon décisive à la lutte contre Daech en appuyant par le feu de ses canons la reprise de la ville de Mossoul par l’armée irakienne en 2016 – 2017. Sa devise est : « de l’audace … toujours ».