Adieu aux armes du général de corps d’armée, Martial de Braquilanges, Gouverneur militaire

Le jeudi 10 juillet 2014, le général de corps d’armée Martial de Braquilanges, Gouverneur militaire de Lyon, a fait son adieu aux armes à l’Hôtel du gouverneur.

_DSC2122Après deux années en tant que Gouverneur militaire de Lyon, Officier général de la zone de défense et de sécurité Sud-Est et de commandant de la région Terre Sud-Est, le général de corps d’armée Martial de Braquilanges quitte le service actif, le 1er août, au terme de 39 ans de carrière militaire.

La cérémonie, a été présidée par le général d’armée Bertrand Ract-Madoux chef d’état-major de l’armée de Terre. Il a exprimé au nom du chef d’état-major des armées, en son nom propre et aux noms de tous les camarades de l’armée de terre : « l’expression de nos sentiments de fidèle amitié, de gratitude, et de notre très grande reconnaissance pour l’action exceptionnelle du général de Braquilanges au service de notre pays. »

Le général de corps d’armée Martial de Braquilanges, de la promotion « capitaine de Cathelineau » de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr (1976-1978) a servi une bonne partie de sa carrière dans les unités parachutistes de troupes de marines et a participé à de nombreuses opérations extérieures, notamment en Afrique.
Avant d’être nommé Gouverneur militaire, le 1er Août 2012, il commandait l’état-major de force de Marseille.

Le mandat du général de corps d’armée Martial de Braquilanges à Lyon aura été marqué, entre autres, par la conduite d’actions de rayonnement des armées avec, notamment, le développement de relations fructueuses entre la Défense et la société civile, avec les élus, l’Éducation Nationale, les associations patronales, etc.
Tous ces sujets dans lesquels il s’est personnellement et fortement impliqué. Comme l’a rappelé son adjoint le général de brigade Christian Péraldi : « vous avez eu à cœur de témoigner de la richesse de notre belle institution et transmettre un message de confiance et d’espoir dans la capacité de notre nation à relever de grands défis ».

Le général de corps d’armée Martial de Braquilanges, qui s’est incliné une dernière fois devant le drapeau du 8e Régiment de parachutistes d’infanterie de marine (8e RPIMa) de Castres, son régiment qu’il a commandé de 1997 à 1999, a déclaré toute sa gratitude pour l’institution militaire au sein de laquelle il a eu un grand plaisir à servir, en soulignant que « l’armée a été une vraie école de la vie. »

Lors de cette cérémonie, le général d’armée Bertrand Ract-Madoux chef d’état-major de l’armée de Terre a aussi remis la croix de la valeur militaire au fanion du Groupement interarmées des actions civilo-militaires de Lyon (GIACM) pour plus de dix années d’engagement en Afghanistan (de 2001 à 2012).

Crédit photos : Mme Dominique Blanc