Une athlète de l’armée des champions sur le podium des Championnats d’Europe d’athlétisme handisport

Pour sa première sélection en équipe de France d’athlétisme handisport, Manon GENEST, de l’État-major de la zone de défense et sécurité Sud-est, est partie défendre les couleurs de la France à Berlin cet été, aux Championnats d’Europe d’athlétisme handisport du 20 au 26 août.

Le 22 août, Manon s’aligne sur 400m, aux côtés de la vice-championne du monde et trois autres athlètes internationales. La course, très stratégique, se conclue par la médaille d’argent pour Manon qui monte sur le podium avec sa camarade française qui remporte la médaille de bronze.

Envahie par l’émotion et l’excitation de cette première course, Manon prend le départ du 200m le 25 août. Malgré un début de course compliqué, elle parvient à se démarquer et monte à nouveau sur la deuxième marche du podium, aux côtés d’une compatriote qui remporte l’or. L’équipe de France fait alors raisonner La Marseillaise avec fierté dans le stade berlinois.

Revenue des championnats d’Europe avec deux titres de vice-championne d’Europe, mais surtout la fierté d’avoir porté les couleurs de la France, Manon GENEST a décidé de dédier ses deux médailles aux blessés de guerre dont le courage et la volonté l’encouragent à chaque course, à chaque entraînement, à se dépasser un peu plus.

Rencontre avec Manon GENEST

Ancienne élève du Lycée militaire de Saint Cyr, où elle découvre la course à pied lors des séances de cross imposées, Manon a effectué ses études supérieures dans le civil.

En 2015, alors âgée de 23 ans, Manon est victime d’un accident qui lui inflige une paralysie cérébrale, entrainant un handicap physique. La rencontre fortuite, avec une rééducatrice de son centre de soin, transforme l’accident en nouveau départ. Manon découvre le triathlon et a un coup de cœur pour cette discipline. Sa reconstruction commence à travers ce sport qu’elle pratique avec passion.

En juillet 2016, Manon devient championne du monde de paratriathlon à Rotterdam (Pays-Bas). A l’automne de la même année, elle intègre la fonction publique, au sein du Ministère des Armées, dont elle partage les valeurs, plus précisément à l’État-major de zone de défense de Lyon. Manon y rencontre des militaires blessés en opération extérieure. Ils suscitent son respect et son admiration pour ses hommes et femmes qui sont allés au bout de leur engagement pour la France et les Français.

Le 23 juin dernier, Manon GENEST devenait championne de France d’athlétisme handisport en raflant l’or au 200m et 400m à Belfort. Sensible à la cause des blessés des armées, elle leur avait dédié sa course, en ce jour particulier, puisqu’il s’agissait de la Journée nationale des blessés de l’armée de Terre.

Photos ©Florent Pervillé