Le bivouac en igloos du 7e RMAT

Du 5 au 28 mars, à l’occasion de sa formation montagne hivernale, le 7e régiment du matériel (7e RMAT) s’est entrainé à la mise en place d’un bivouac militaire en « igloo », afin de parfaire la maîtrise de l’évolution des soldats en zone montagneuse, spécificité du 7e RMAT.


L’objectif de ce bivouac est de permettre à une section évoluant en zone montagneuse de stationner sur la durée mais aussi de faire face aux aléas climatique. Pour ce faire, les militaires creusent une tranchée d’environ 2,50m de profondeur, assez large pour permettre le passage du matériel d’évacuation de personnel blessé en montagne. L’utilisation des sondes avalanches permet de délimiter la zone de travail et l’emplacement des futurs igloos.


Une fois la tranchée réalisée, la section s’attèle à la construction des igloos. Après la mise en place de la porte d’accès, chacun creuse à l’intérieur même de la neige dans le but de créer un espace suffisant pour accueillir trois militaires par igloo. La tâche est rude et nécessite plusieurs heures de travail afin de créer la surface « habitable », consolider la structure de l’igloo et éviter tout effondrement.

Les igloos achevés, le personnel peut alors se glisser à l’intérieur afin d’isoler le sol avec les bâches et couvertures de survie, installer leurs sacs et leurs matériels mais aussi mettre en place leurs duvets « hivers » pour passer la nuit. Une bougie est installée au sein de chaque igloo afin de vérifier la bonne teneur en oxygène permettant au personnel de survivre. Une garde, qui se relaie toutes les heures, est mise en place afin de veiller à la sécurité de chacun et contrôler le bon fonctionnement des bougies.

A propos du 7e RMAT

Fort des compétences techniques de ses 650 hommes (80% de militaires et 20% de civils), le 7e RMAT est dépositaire d’une mission de maintenance opérationnelle qu’il exerce aussi bien au quotidien dans ses ateliers que déployé en manœuvre ou en opération extérieure. Le régiment se démarque des autres formations de maintenance par son appartenance aux troupes de montagne. Ainsi, il fournit un effort permanent de formation de spécialistes qualifiés amenés à évoluer en zone montagneuse.