Brevet « patrouille éclairage » pour les équipes cynophiles

Chaque année, les équipes cynophiles doivent valider leur brevet « patrouille éclairage » par l’intermédiaire d’une autre base. Son attribution leur permet d’être déployées sur les différents théâtres d’opération tels que le Tchad, Djibouti, la Guyane … mais aussi de pouvoir intervenir sur les bases aériennes lors de patrouilles diurnes et nocturnes.

Cette année, le brevet « patrouille éclairage » pour les fusiliers commandos de la base aérienne 942 (BA 942) a eu lieu du 13 au 15 mars. L’évaluation se déroule en trois étapes. Il y a d’abord l’épreuve « discipline – obéissance » durant laquelle le maître-chien doit réussir une série d’exercices (précisés ci-dessous). Vient ensuite l’épreuve « interception – défense » : le chien doit répondre à une menace, sur ordre de son maitre, avec puis sans muselière. Enfin, la dernière étape s’opère de nuit où le binôme assure le guet ainsi qu’une session de recherche.

Au total, 15 équipes ont été évaluées par un sous-officier Breveté Supérieur et un homme d’attaque du chenil de Luxeuil, désignés par la BAFSI (Brigade Aérienne des Forces de Sécurité et d’Intervention). Le chenil de la BA 942 ira à son tour contrôler les équipes cynotechniques de Luxeuil en semaine 13.

Description de l’évaluation :

Exercices de discipline – obéissance :
  • Immobilité et présentation
  • Suite au pied en laisse, chien muselé
  • Suite au pied sans laisse, chien démuselé
  • Blocage couché avec rappel
  • Envoi en avant sur objectif
  • Rappel sur obstacle
  • Tir avec chien
Exercices d’interception – défense :
  • Interception de jour au bâton
  • Interception, chien muselé
  • Interception de nuit à partir d’un poste d’observation
Exercices de recherche (de nuit)

©BA 942
Crédits photos : ©L.GUY / Armée de l’air