Cérémonie commémorative à la nécropole nationale de la Doua

Le 24 octobre dernier, une journée défense et citoyenneté (JDC) exceptionnelle a eu lieu à la nécropole nationale de la Doua, à Villeurbanne.

La cinquantaine de jeunes qui effectuaient leur JDC ce jour-là ainsi qu’une vingtaine de stagiaires du Service militaire volontaire (SMV) d’Ambérieu-en-Bugey ont pris part à une cérémonie commémorative organisée par le centre du service national (CSN) de Lyon en partenariat avec l’office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG).

Tous ont pu fouler du pied ce site hautement symbolique, qui était utilisé par l’armée allemande comme terrain d’exécution lors de l’Occupation. C’est suite à la découverte d’un charnier, qu’un cimetière fut érigé autour de la « butte des fusillés ».

Au-delà du programme habituel de la JDC, ces jeunes ont été les acteurs d’une journée riche en émotions.

A propos de la nécropole nationale de la Doua

Inaugurée en 1954, la nécropole nationale de la Doua honore la mémoire des combattants, militaires ou civiles, morts pour la France. Plus de 6 000 hommes et femmes tombés lors de la Première et Seconde Guerres mondiales, mais aussi lors de la guerre d’Indochine, de la guerre d’Algérie et du conflit au Liban y reposent.