Le programme musical

PROGRAMME MUSICAL

 

Pas redoublé sur la célèbre marche Lorraine – Louis GANNE (1862-1923)

Marche composée par Louis Ganne en 1892, dans un contexte revanchard suite à la perte de l’Alsace et d’une partie de la Lorraine lors de la guerre Franco-Prussienne. Cette marche est particulièrement connue pour la reprise du thème de la chanson « En passant par la Lorraine ».
> Par la fanfare du 27e bataillon de Chasseurs alpins , chant par la chorale d’élèves

Les Africains – Félix BOYER

Chant régimentaire du 1er régiment de Spahis, composé dès 1941 par le capitaine de l’armée française Félix Boyer, à partir des paroles d’une marche de 1915 de la Division Marocaine.
> Par la fanfare du 1er régiment de SPAHIS

El Alamein – Henri-Christian FRIZZA, Robert BOQUET

Marche militaire composée par Henry-Christian Frizza et Robert Boquet en référence à la campagne de Tunisie pendant la seconde guerre mondiale, là où les Spahis se sont particulièrement illustrés en 1942.
> Par la fanfare du 1er régiment de SPAHIS

Hand clap – Paul MURTHA

Musique typique de marching-band.
> Par la fanfare du 1er régiment de SPAHIS

Thriller – Mickael JACKSON

Sixième album studio de l’artiste américain Michael Jackson (certifié 73 fois disques de platine dans le monde), la chanson Thriller est un titre phare de l’album du même nom.
> Par la fanfare du 1er régiment de SPAHIS

Helig et Banki’Alp – Anonyme

Ces deux pièces mettent en avant le cor des Alpes, instrument étant intégré lors de la plupart des concerts du 27ème BCA grâce à un trio de musiciens de la fanfare. Le cor des Alpes est un instrument traditionnel des Alpes qui, grâce au son qui parcours de grandes distances, permettaient aux populations éloignées ainsi qu’aux bergers de communiquer entre eux ou de prévenir d’un danger.
> Par la fanfare du 27e bataillon de Chasseurs alpins

Téméraire – Charles MOUGEOT

Véritable hymne des chasseurs, le Téméraire est une marche militaire au tempo rapide (le fameux pas chasseur, à plus de 130 pas à la minute), qui met à l’honneur les cors de chasse en mi bémol, instruments caractéristiques qui sont devenus l’emblème-même de l’arme des chasseurs. Parmi les morceaux chasseurs, le Téméraire est le morceau le plus demandé et le plus joué par la fanfare.
> Par la fanfare du 27e bataillon de Chasseurs alpins

Honneur au 27 – Emmanuel POUX

Marche composée par le jeune caporal Emmanuel POUX, à l’époque percussionniste au sein de la Fanfare du 27e BCA, et aujourd’hui lieutenant, chef adjoint de la Musique des Transmissions de Rennes.
> Par la fanfare du 27e bataillon de Chasseurs alpins

Medley de QUEEN

Queen est un groupe mythique britannique qui n’est plus à présenter. La fanfare va sonner un medley dans lequel vous pourrez reconnaitre diverses musiques connues du groupe comme The show must go on ou encore We are the champions.
> Par la fanfare du 27e bataillon de Chasseurs alpins, interventions ponctuelles par les élèves

Parade

La fanfare du 27ème BCA s’est fait connaître à l’international par ses fameuses parades. Régulièrement, de nouvelles parades sont créées. La dernière en date vous propose un medley de chansons diverses, francophones comme anglophones, qui mêle une évolution de la chanson sur ces dernières décennies et une chorégraphie créée par l’ensemble des musiciens de la fanfare.
> Par la fanfare du 27e bataillon de Chasseurs alpins

Paquito chocolatero – Gustavo Pascual FALCO (1909-1946)

Ce paso-doble composé dans la province d’Alicante en Espagne est devenu une musique populaire du sud-ouest de la France. A l’origine uniquement musicale, des interprètes ont ajouté des paroles et une chorégraphie bien connue fait l’objet de nombreux records (nombre de participants…) lors des fêtes de Bayonne.
> Par la fanfare du 27e bataillon de Chasseurs alpins, mise en gestes collective par les élèves

Les Allobroges – Joseph DESSAIX (1817-1870), version d’Albert-Paul POROT

Hymne Savoyard, Les Allobroges a été interprété pour la première fois au milieu des années 1850 sous le nom de La Liberté, aux hommes chassés de leur pays et obligés de fuir par les montagnes des Alpes à la recherche d’une vie meilleure. Ce chant devient ensuite Les Allobroges, en référence à l’ancien peuple celte du même nom installé sur le territoire savoyard au IIIe siècle av. J.C.
> Par la fanfare du 27e bataillon de Chasseurs alpins, chanté par les élèves

Achetez vos billets