Coopération civilo-militaire à l’École du personnel paramédical des armées

Le 26 novembre dernier, l’équipe pédagogique de l’École du personnel paramédical des armées (EPPA) a accueilli les directrices et équipes des Institut de formation en soins infirmiers (IFSI) partenaires afin de leur présenter le métier d’infirmier militaire.

Les relations entre l’EPPA et les trois IFSI lyonnais Rockfeller, Le Vinatier et Esquirol sont récents mais fructueux. En effet, depuis 2016, les futurs infirmiers militaires y suivent leur scolarité durant 3 ans, jusqu’au diplôme d’état d’infirmier. Il est donc important que les directrices d’IFSI connaissent la spécificité de leur métier.


La responsable des formations universitaires de l’EPPA leur a donc présenté le mode d’exercice des infirmiers militaires en antenne médicale, au profit des trois armées et de la Gendarmerie. Ils assurent les soins, visites médicales d’aptitude, soutien santé des activités et éducation sanitaire propres aux infirmiers. En opération extérieures, ils exercent au plus près des combats en équipe pluridisciplinaire, pour garantir au blessé les meilleures chances de survie.

Ce cadre d’emploi nécessite d’exercer des fonctions de commandement, de gérer une situation sanitaire d’exception, de prendre en charge un afflux massif de blessés. Ces compétences sont enseignées à l’EPPA sous forme de cours magistraux, conférences, travaux pratiques, séances d’entraînement physique et sportif, séances de tir et exercices de terrain, d’un volume total de 600 heures, en plus du cursus académique.

Pour illustrer ces propos, les élèves ont réalisé une démonstration de sauvetage au combat particulièrement appréciée. Les IFSI ont ainsi pris conscience de l’importance de la formation médico-militaire dispensée par l’EPPA en complément du cursus académique et de la spécificité du métier d’infirmier militaire.

©EPPA