Découverte du combat en section à l’EMHM

Pendant un mois, la section d’éclaireurs de montagne 78 (SEM 78) est en formation sur le camp de Caylus pour les formations simultanées sur le tir et le combat de la formation générale de 1er niveau (FG1). Elle est maintenant à pied d’œuvre depuis deux semaines.

La SEM 78 a été logée à la ferme Rigal Boissière. Afin d’être mis dans l’ambiance des futures opérations extérieures, ce type de logement rustique contribue à l’aguerrissement des élèves (rusticité, vie en collectivité par groupe). Durant ce laps de temps, la SEM 78 a réalisé des tirs avec les différentes armes équipant la section d’infanterie avec tir au FLG, AT4CS, lancer de grenades offensives et défensives, mise en œuvre d’explosifs (chaîne pyrotechnique simple), FRF2 et MINIMI.

Cette phase d’instruction a été conclut par un parcours groupe à balles réelles. Les élèves volontaires sous-officiers (EVSO) de recrutement direct ont mis à profit ce camp pour obtenir la qualification IST-C PAMAS sous les ordres de l’adjudant-chef Stéphane, leur instructeur IST-C.

Les futurs sergents de la 27e Brigade d’infanterie de montagne se sont exercés à commander un groupe de combat dans les différentes missions PROTERRE qui peuvent leur être assignées (reconnaître, surveiller, couvrir, appuyer, tenir et éclairer). Cette phase d’entraînement en camp est essentielle avant le rallye de fin de formation. Celui- ci sanctionne une partie de la notation comptant pour l’obtention du certificat militaire de premier niveau (CM1).

Un des objectifs du camp a été également la découverte du combat en section à trois groupes coordonnés ainsi que de la vie sur une emprise opérationnelle, environnement dans lequel ces futurs sergents seront amenés à commander dès l’année prochaine.

Crédit photos: EMHM