Détachement ZRA MIRAMAS du 503e RT : une coopération Armée-SNCF

L’histoire de la ville de Miramas est liée, depuis sa création, à celle du chemin de fer. Aujourd’hui si la gare de Miramas est une gare de bifurcation au trafic considérable, c’est aussi une gare de triage importante de la région PACA au centre des préoccupations des miramasséens et fortement ancrée dans la tradition locale.


UNE_WEB_MAIRIE-MIRAMAS_DSC_7857_Chargement-TSM-ZRA_503RTAinsi l’installation terminale embranchée (ITE) du site militaire de Miramas, dont la zone de regroupement et d’attente (ZRA) subordonnée organiquement au 503e régiment du Train (503e RT) en est l’unique exploitant. Parfaitement intégrée dans cet environnement et travaillant de concert avec la SNCF, la ZRA gère de nombreux mouvements par voie ferrée dans le cadre des acheminements stratégiques de matériels ou de ressources ordonnés par le centre du soutien des opérations et des acheminements (CSOA) via le centre des transports et des transits de surface (CTTS) qui lui est subordonné.

Le CTTS, maillon essentiel dans la chaîne des acheminements stratégiques, peut aussi demander à la ZRA d’assurer des opérations de chargement de trains spéciaux militaires (TSM) au profit de régiments dans le cadre de leurs entraînements et exercices en camp.

D’une manière générale, la ZRA contribue, avec ses moyens dédiés à la fonction ferroviaire militaire (personnel qualifié – spécialiste embarquement voie ferrée [SEVF], chef de manœuvre locotracteur – ; matériels – rail-route, locotracteurs), à la réussite des transports militaires opérationnels.

©ADT