La deuxième promotion des Cadets de la défense de la Loire compte 28 collégiens dans ses rangs

Depuis septembre 2019, la deuxième promotion des Cadets de la Défense de la Loire compte dans ses rangs, 28 cadets, filles et garçons, issus de classes de troisième de trois collèges ligériens, Les Champs, Le Puits de la Loire et Gruner.

Dans la Loire, la mise en œuvre du dispositif revêt un caractère spécifique. En effet, dans la mesure où ce département peut être qualifié de « désert militaire », l’ensemble du projet, pour son pendant armée, repose donc en intégralité sur la Délégation Militaire Départementale (DMD). Paradoxalement, cette particularité, qui pourrait être identifiée comme une faiblesse, se révèle être une force, dans la mesure où elle est compensée par la cohésion entre les différentes composantes de la DMD, qui sont toutes mises à contribution : militaires d’actives, réservistes opérationnels et réservistes citoyens.

Cette configuration est un symbole important pour les cadets, car elle concrétise et incarne la complémentarité et la vitalité du lien Armée-Nation, que nous souhaitons faire vivre au sein du dispositif. Cela facilite également l’intégration des enseignants qui interviennent pour l’encadrement des cadets, que ce soit lors des mercredis de regroupement ou lors du camp de fin d’année.

Le programme d’activité élaboré en concertation entre le Référent Défense de l’Education nationale dans la Loire et la DMD de la Loire permet d’atteindre principalement trois objectifs :

  1. Participer à l’éducation à la citoyenneté et à la promotion des valeurs de la République ;
  2. Développer le devoir de mémoire, contribuer au développement de l’identité et de l’esprit de Défense ;
  3. Développer le goût du dépassement de soi et l’esprit d’équipe dans le respect des règles et de l’adversaire.

Afin d’atteindre ces objectifs les Cadets de la Défense de la Loire effectuent au cours de l’année scolaire de nombreuses activités tels que des visites mémorielles (Musée de la résistance et de la déportation de St-Etienne, Centre d’histoire et de la déportation de Lyon) et des visites institutionnelles (7ème régiment du matériel, Service départemental d’incendie et de secours de la Loire etc.). Outre ces visites, l’emploi du temps des Cadets de la Défense est naturellement ponctué d’activités particulièrement répandues au sein des armées : ordre serré, apprentissage de la Marseillaise, sport collectif, course d’orientation, escalade…

En outre, l’ensemble des savoir-faire et savoir être acquis au cours de l’année seront restitués lors d’un camp synthèse d’une semaine, effectué dans le poste militaire de montagne de l’Alpe du Grand Serre.

Par ailleurs, l’objectif est également d’intégrer pleinement ces activités au parcours éducatif des cadets. Ainsi, ils sont amenés au fil des après-midi de regroupement à consigner les temps forts de ces moments afin d’être en capacité de construire un oral pouvant être présenté au Diplôme National du Brevet des collèges.

Enfin, pour prendre part au devoir de mémoire et pour contribuer au lien Armée-Nation, les Cadets de la Défense de la Loire participent également aux commémorations nationales. C’est donc avec fierté et émotion que le 11 novembre 2019, les Cadets de la Défense ont pris toute leur place au cœur du dispositif, face à l’Hôtel de ville de Saint-Etienne. Les Cadets de la Défense ont participé à la cérémonie de commémoration de l’armistice, marquant la fin de la Grande guerre, au même titre que la Gendarmerie nationale, le SDIS42, les anciens combattants et les portes drapeaux. Forts de cette première expérience, les Cadets de la Défense de la Loire attendent désormais avec impatience le 8 mai 2020, date de la prochaine cérémonie à laquelle ils participeront.

A propos des Cadets de La Défense

Créé en 2018 dans la Loire, les Cadets de la Défense sont issus du plan ministériel « Egalité des chances ». En 2009, le Ministre de la Défense Hervé MORIN, rédige ce plan avec la certitude que l’égalité des chances et la lutte contre l’exclusion « constituent un enjeu stratégique pour la cohésion et le dynamisme de la France ». Convaincu que les armées ont toujours joué un rôle essentiel en matière d’intégration et de promotion sociale, le Ministre a souhaité, par ce plan, « renforcer le rôle des armées en l’orientant d’avantage vers la jeunesse ». Le dispositif des Cadets de la Défense s’est concrétisé localement en 2018, par un protocole d’accord conclu entre la Zone de Défense et de Sécurité Sud-Est et l’Académie de Lyon.