Devenir tireur d’élite au 13e BCA

Du 14 septembre au 6 novembre 2015, huit chasseurs du 13e bataillon de chasseurs alpins ont suivi le stage tireur d’élite longue distance (TELD), organisé par le bureau tir du 13e BCA. A l’issue de leur formation, les stagiaires ont reçu le prestigieux insigne « TE » sur la place d’armes du quartier Roc Noir, le jeudi 6 novembre 2015.

Chaque militaire susceptible d’être engagé dans un contexte opérationnel doit suivre un entraînement adapté à sa mission. Les stagiaires, déjà tireurs de précision, ont pu perfectionner leurs fondamentaux du tir, en suivant des cours théoriques au quartier militaire Roc Noir à Barby puis en se rendant à Caylus et au CEITO (Centre d’Entrainement de l’Infanterie au Tir Opérationnel) pour appliquer leurs savoir-faire tactiques et techniques. Leur stage a été intense et exigeant. Au programme : tir pouvant aller jusqu’à 1 800 mètres, entraînement au combat en montagne, infiltration de nuit, mise en pratique du camouflage, renseignement d’identification.

Lors d’un raid de 48 h à Bourg- Saint-Maurice et à Vulmix, les chasseurs alpins ont pu mettre en pratique leurs nouveaux acquis. Après avoir parcouru de nuit plus de 20 km et 1 500 mètres de dénivelée positive, ils ont eu pour objectif de s’infiltrer et de détruire un objectif à l’aurore, aux abords de Aillons-le-jeune au cœur de Bauges. Lors de cette phase, les stagiaires ont su faire preuve d’adaptabilité, de réactivité et de rusticité ! « Du sang froid, une très bonne condition physique, et beaucoup d’autonomie sont les qualités nécessaires pour avoir d’excellents tireurs d’élite » précise l’adjudant Julien.

Le stage s’est terminé avec la remise de l’insigne Tireur d’élite. L’occasion pour le lieutenant-colonel Ivan, chef du Bureau opérations instruction du bataillon de souligner que les jeunes chasseurs ont bénéficié d’« un stage d’une qualité remarquable ». Il a félicité également l’ensemble des stagiaires : « Bravo pour l’énergie et la volonté dont vous avez fait preuve. Ces stages-là sont capitaux. Le combattant doit se préparer aux missions qui pourront lui être confiées demain. Vous êtes aujourd’hui plus forts techniquement, physiquement et moralement. »