Diego Brosset

La mort accidentelle du Général Diego Brosset au volant de sa Jeep, a entraîné la mise en place de chauffeurs au service des généraux, qui avaient désormais interdiction de conduire leur véhicule. Bien que cette coutume ait été abandonnée avec la disparition des chauffeurs, à la fin du service national, elle reste néanmoins en pratique.

Né à Buenos Aires de parents lyonnais, Diego Brosset est engagé volontaire lors de la Grande Guerre avant de rentrer à l’École Militaire d’Infanterie du Sahara. Il rejoint la France libre en 1940. Le 1er août 1943, il est nommé Général de brigade et prend le commandement de la 1ère division française libre qu’il commandera en Italie et en France.
Il meurt dans un accident de voiture, le 20 novembre 1944.

> Libérateur de Lyon
Il est envoyé libérer Lyon, capitale de la résistance, par le Général de Lattre de Tassigny qui souhaite reprendre la ville avant l’armée américaine. Brosset entre dans Lyon le 3 septembre 1944 aux commandes du seul régiment de fusiliers marins. Il sera également Gouverneur militaire de Lyon durant quelques semaines.