Elan de solidarité et de fraternité au concert du Gouverneur militaire de Lyon

Sous la présidence du général de corps d’armée Pierre Chavancy, Gouverneur militaire de Lyon s’est déroulée, le mardi 25 novembre 2014, la 8e édition du concert du Gouverneur militaire de Lyon, à la Bourse du Travail de Lyon.

UNE_WEB_concert_du_gouverneur_militaire_de_Lyon_004

Près de 1700 personnes ont assisté à ce concert organisé au profit des blessés de l’armée de Terre par le biais de l’association Terre Fraternité.

Lors de l’ouverture, le Gouverneur militaire de Lyon a tenu à rappeler les enjeux de cet événement : « S’il y a un mot qui fait sens pour les soldats c’est bien celui de Fraternité […] Le second mot immédiatement associé est celui de Considération. […] Ce soutien est indispensable car les soldats de France sont avant tout les soldats de tous les Français. Ils prolongent la longue lignée de ceux qui se sont tant battus pour que nous vivions libres».

Le choix des morceaux joués ensuite par l’orchestre de la Musique de l’Infanterie de Lyon a rendu hommage au sacrifice de ces hommes. La force du destin de Giuseppe Verdi, la berceuse héroïque de Claude Debussy ou la Marche funèbre de Siegfried de Richard Wagner, véritables tableaux sonores, ont fait naître l’allégresse, la mélancolie et la tristesse dans le cœur du public.

La pianiste Nadia Nagrocki accompagnatrice au conservatoire de Lyon, professeur à la Maîtrise de l’Opéra de Lyon, chef de chant à l’Opéra National de Lyon et au Centre de la Voix Rhône-Alpes a réalisé une interprétation magistrale inoubliable du Concerto de Varsovie de Richard Addinsell et de Rhapsody in blue de George Gershwin.

Concert caritatif du gouverneur militaire de Lyon, au profit desParmi les spectateurs, le sergent Julien Leroux, blessé en service, venu avec son auxiliaire de vie et son fidèle chien « Happy ». A ses côtés, des élèves de CM2 de l’école saint Joseph des Brotteaux de Lyon qui l’ont parrainé depuis la rentrée des classes, donnant lieu à des rencontres riches en émotion.

Après deux rappels, les 28 enfants de CM2 et le sergent Julien Leroux ont entonné d’une seule et même voix l’hymne national achevant de faire frissonner l’assemblée conquise.

Le vif succès de ce concert démontre une fois encore que les français sont sensibles aux risques rencontrés par les militaires lors des missions réalisées dans le cadre du dispositif de défense et de sécurité sur le territoire national et dans le monde entier.

En 2013, en service, 32 militaires de l’armée de Terre sont morts et près de 300 ont été blessés.

©OGZDS-SE