Exercice de l’armée de l’air Naples Journey

Chaque opération militaire se décline en trois niveaux: stratégique, opératif et tactique. Le Joint Force Command (JFC) de Naples est, avec le JFC de Brunssum, l’un des États-majors de niveau opératif de l’OTAN. Il est capable de conduire une force interarmées et interalliée au profit de l’OTAN, notamment dans la cadre de la Nato Response Force (NRF) pour laquelle l’armée de l’air assure le commandement de la composante aérienne cette année.

Afin de qualifier les nouveaux arrivants au fonctionnement d’un État-major opératif, l’État-major du JFC Naples a organisé l’exercice NAPLES JOURNEY du 16 au 23 novembre 2015.

Cet exercice a surtout été l’occasion de tester le nouveau concept de Joint Task Force décidé lors du sommet de Cardiff au Pays de Galle en 2014. Son objectif est d’améliorer la rapidité d’action du JFC par le déploiement d’un élément de liaison et de commandement au plus proche d’une zone d’opérations. Dénommé « Forward Command Liaison Element » (FCLE), il a la charge de transmettre des rapports de situation au niveau opératif et de coordonner les actions avec les autorités locales.

A la demande du JFC et dans le cadre de la période d’alerte de la NRF, le Core-JFAC français a déployé à Naples quatre personnes afin d’occuper des postes au sein d’une cellule réponse « air ». Fin novembre, plus d’une dizaine de personnels de cette unité du Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes (CDAOA) étaient engagés simultanément sur des exercices de l’OTAN : CITADEL BONUS (Pologne), EURASIAN STAR (Turquie) et NAPLES JOURNEY (Naples).

Exercice_Naples_Journey_img2

© LCL André, LTT Loan