Fête des lumières 2018 : les militaires de l’opération Sentinelle veillent

La traditionnelle fête des Lumières de Lyon se déroule du 6 au 9 décembre 2018. Cette année encore, la force Sentinelle est engagée dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et veille à la sécurité de tous, aux côtés des autres forces de sécurité intérieure.


Durant ces 4 jours de festivités, la ville de Lyon accueille plus de 2 millions de visiteurs, pour ce qui est le 4e événement mondial en termes d’affluence. Un important dispositif sécuritaire, auquel contribuent les forces armées est donc mis en place pour assurer la sécurisation de l’événement.


Les soldats de l’opération Sentinelle qui patrouillent à Lyon quotidiennement sont déployés, en complément des forces de sécurité intérieures et dans le cadre de la réquisition préfectorale, aux abords du périmètre de la fête, depuis la colline qui prie (Fourvière) jusqu’aux quais du Rhône, en passant par la Presqu’île.


Les armées peuvent ponctuellement compléter le dispositif Sentinelle avec des moyens spécifiques afin de contribuer davantage à la protection de la France et des français. Cet effort est le fruit d’une concertation zonale et nationale rendu possible grâce à une planification très en amont de l’évènement.


Cet engagement, réalisé en étroite coordination avec les forces de sécurité intérieure, voit ainsi une augmentation importante des effectifs déployés à Lyon. En effet, le dispositif permanent est renforcé par l’engagement de l’échelon de renforcement planifié ainsi que par une section cynotechnique. Un drone permet également de fournir un outil de surveillance, d’observation et d’aide à la décision en temps réel au profit des autorités préfectorales et militaires.


La force Sentinelle mobilise jusqu’à 7 000 soldats déployés dans la durée, comprenant le dispositif opérationnel permanent et l’échelon de renforcement planifié. Il existe, de plus, une réserve stratégique de 3000 militaires sous les ordres du Président de la République, prêts à intervenir en cas de crise majeure. Ce volume de forces de 10 000 hommes correspond au contrat opérationnel fixé aux Armées pour intervenir sur le territoire national.