Fin de la période d’alerte NATO Response Force (OTAN) pour l’armée de l’air

Du 1er janvier au 31 décembre 2015, sous le commandement opératif du JFC (Joint Force Command) de Naples, la France a assuré le commandement de la composante aérienne (ou JFAC, Joint Force Air Component) de la NRF (NATO Response Force) . Il s’agissait de la quatrième prise d’alerte de ce type par l’armée de l’air française, après 2005, 2009, et 2011.

Le JFAC français (ou FRA JFAC), qui a tenu l’alerte dans le cadre de la NRF, est une structure de commandement modulable capable de planifier et de conduire des opérations aériennes sous très court préavis. Elle est armée par du personnel du CDAOA, notamment celui du Core-JFAC, renforcé par du personnel de l’armée de l’air. Elle peut être amenée à opérer depuis la métropole comme depuis l’étranger.

Si l’année 2015 a été dense en termes de crises à travers le monde, aucune opération sous mandat de l’OTAN n’a conduit à activer la composante aérienne de la NRF. Cependant, dans le cadre du maintien de ses compétences, le FRA JFAC a conduit de nombreux exercices nationaux et internationaux. Retour sur les activités du FRA JFAC pour le compte de l’OTAN ainsi que sur les plus-values pour l’armée de l’air de la NRF 2015:

EXERCICES :

– Trident Joust en Roumanie (15 au 29 juin 2015)
Naples Journey en Italie (16 au 23 novembre)

PLUS-VALUES de la NRF de 2015 pour le FRA JFAC :

– Démontrer et entretenir la qualité du savoir-faire des spécialistes de l’armée de l’air intervenant dans la planification et la conduite des opérations aériennes ;
– Développer les synergies avec les partenaires des autres composantes (Espagne pour la composante maritime, 1er corps Germano-Néerlandais pour la composante terrestre et Pologne pour la composante force spéciale) ;
– Éprouver les moyens logistiques ainsi que les systèmes d’information et de communication nécessaires à l’échange d’informations avec nos alliés et au sein de la composante aérienne

En savoir plus :

Les Exercices en 2014 qui ont permis la certification pour la période d’alerte NRF en 2015 :

STEADFAST COBALT: exercice de certification des systèmes d’information et de communication
NOBLE ARROW: exercice de certification du JFAC français avec mise en œuvre de moyens réels
TRIDENT JUNCTURE: exercice de certification du JFC de Naples utilisant des moyens de simulation

Pour éviter les confusions :

Core-JFAC, unité du CDAOA spécialisée dans la planification et la conduite des opérations aériennes.
JFAC, Joint Force Air Component – Terme normé désignant la composante aérienne dans sa globalité, c’est-à-dire la structure de « command & control » C2 Air et l’ensemble des moyens aériens et de soutien interarmées.

CDAOA