Les futurs infirmiers militaires s’entrainent à la Courtine

Du 23 février au 02 mars, l‘ensemble des 230 élèves infirmiers de l’École du personnel paramédical des Armées (EPPA) étaient rassemblés sur le camp de la Courtine pour réaliser leur formation militaire complémentaire (FMC).

C’est la première fois que les trois compagnies d’élèves infirmiers suivent une formation commune sur le terrain depuis leur arrivée à Bron au sein des École militaire de santé Lyon-Bron (EMSLB). Cette session complète la formation militaire initiale dispensée au mois d’août, lors de l’incorporation des nouveaux élèves.


« Elle permet de travailler les savoir-faire techniques et tactiques du combattant jusqu’au niveau chef d’équipe, de cultiver l’esprit de cohésion et le goût de l’effort par des activités d’aguerrissement » explique le Chef d’escadron (CEN) Grégory, commandant du bataillon.

Les élèves ont également pratiqué sauvetage au combat, instruction sur le tir de combat (ISTC) et parcours d’obstacle. Au total, au profit des 9 sections, 24 demi-journées de tir, 21 demi-journées de combat et 19 demi-journées de sauvetage au combat ont ainsi été réalisées, encadrées par 32 formateurs d’unités partenaires et des EMSLB.

Les élèves ont fait preuve de motivation, de détermination et d’opiniâtreté durant cette semaine normalement dévolue aux vacances universitaires.

« Ils se sont entraidés. Ils ont déjà cet esprit de cohésion et de dépassement qui leur sera nécessaire dans l’exercice de leur futur métier » ajoute le CEN Grégory.

Cette FMC fait partie de la formation militaire d’un volume de 1100 heures dispensées aux futurs infirmiers, en plus des études en institut de formation en soins infirmiers (IFSI). Professionnels de santé et sous-officiers, ils exerceront demain en équipe médicale au plus près des combats sur tous les théâtres d’opération où sont engagées les armées françaises.