Hommage aux combats des chasseurs d’Afrique durant la première Guerre Mondiale.

Le 1er régiment de chasseurs d’Afrique a commémoré le centenaire de la première Guerre Mondiale du  9 au 17 novembre 2014 pour honorer la mémoire des chasseurs tombés dans les campagnes du nord de la France et de la Belgique.

UNE_WEB_1RCA_ceremonie_11nov14

Généreusement reçus par leurs anciens et par les autorités locales, les chasseurs se sont rendus à Floing, Roclincourt, Messines, Dixmude, Coxyde, Ypres, Chavannes les Grand, Mulhouse et Montbéliard, accompagnés de l’étendard du régiment, de sa garde, et du LCL RICHARD, commandant en second.

En tenue de tradition, chéchia et ceintures rouges, les chasseurs n’ont eu aucun mal à susciter  l’intérêt de la population des Flandres et s’attirer leur sympathie.

Instruits de leur périple, ces jeunes ont eu le privilège de côtoyer d’anciens combattants et ont su renforcer les liens au son du chant régimentaire, pour perpétuer la mémoire des « Africains ».

Historique

Floing
Le 01 septembre 1870, le 1er  régiment de Chasseurs d’Afrique participait à la charge contre les Prussiens sur le plateau de Floing et s’y illustrait brillamment. Cette charge fut particulièrement meurtrière pour nombre de régiments de Chasseurs d’Afrique, et afin de célébrer la bravoure de ces cavaliers intrépides tombés pour la Patrie, un monument fut érigé au début du 20ème siècle à Floing.

Roclincourt
En ce jour de commémoration de l’armistice 1918, les chasseurs d’Afrique étaient un peu partout, La Motte (83), Vence (06) et… Roclincourt (62) ! Ubique Primus !

Le 31 août 1914, le 1er RCA est groupé avec deux autres escadrons du 2ème RCA et forment à Antony le 1er régiment de marche d’Afrique, sous les ordres du colonel Andrieu. LE RMCA participe aux batailles de la Marne et de l’Aisne et s’y comporte brillamment.

Messines (Mesen) en Belgique.
En 1914, les chasseurs d’Afrique combattaient hors des frontières, 100 ans plus tard c’est toujours à bras ouverts qu’ils sont accueillis par nos voisins.

Le 1er novembre 1914, le 1er RCA se dirigeait sur la frontière belge. Le 4, une attaque vers Messines a échoué forçant les soldats français au repli dans leurs tranchées …. Le 5 novembre 1914, le régiment attaque sur la route de Valverghem. Elle est contrée par une violente contre-offensive des allemands. Les combats sont âpres, se terminant par des corps à corps. Malgré de lourdes pertes, perdant quinze tués et trente blessés, l’escadron tient bon et résiste pendant plus de six heures.

Dixmude – Ypres en Belgique
1914, le 1er Chasseurs d’Afrique court à la frontière de la Belgique, couvre la retraite après Charleroi, se bat sur la Marne, participe à la course à la mer en se battant sur l’Yser permettant un coup d’arrêt dans la course aux allemands voulant franchir le fleuve en direction de Dunkerque.

Montbéliard
En Alsace et un peu plus loin dans le siècle. Fin novembre 1944, le 1er RCA au sein de la 5e Division Blindée participait à la reconquête puis à la libération de cette région.

Il y a 70 ans, le peloton d’espaigne du 1er RCA pousse jusqu’à l’entrée de Montbéliard. Le sous groupement DAIGNY s’installe en point d’appui. Le char EFFIAT du maréchal des logis ROUXELIN pénètre le premier dans la citadelle, tous les ponts sont sauvés. Le régiment est cité à l’ordre de l’armée « a percé par surprise le 17 novembre la défense de MONTBELIARD où il est entré le premier sauvegardant la ville par sa manœuvre audacieuse ».. Cette prise permettra de se déplacer vers Grandvillars et de continuer la progression vers les villes de Kaysersberg et Colmar qui seront libérées par la suite.

©1RCA