Innovation : une entreprise iséroise reçoit un financement des Armées pour développer une toile virucide

 

Dans le cadre d’un appel à projets innovants contre le COVID-19, une entreprise iséroise a reçu un financement du ministère des Armées pour mettre au point, avec un laboratoire lyonnais, une toile composite dotée de propriétés antivirales, permettant de réduire la propagation du virus.

Le groupe Serge Ferrari a mis au point un revêtement à base de particules d’argent. Ces particules possèdent des propriétés virucides déjà démontrées et peuvent être intégrées à plusieurs types de tissu. Les premières applications possibles de cette nouvelle toile composite sont nombreuses : toiles de tente pour les hôpitaux de campagne, matelas nettoyables, combinaisons de protection individuelle, protection de poignées de portes, etc.

Grâce au laboratoire partenaire, VIRHEALTH, des essais sur une souche du coronavirus (HCoV-229E) ont été menés à la mi-mai. Près de 99 % de la charge virale du virus a été réduite après une heure de contact. En accordant près de 116 000 € au financement de ce projet, le ministère des Armées entend vérifier les effets antiviraux de ces tissus contre le COVID-19. Les rapports d’analyse et d’essais du laboratoire VIRHEALTH seront transférés au centre d’expertise DGA Maîtrise NRBC afin d’évaluer cette technologie et de mener des essais sur d’autres souches. 

L’utilisation de cette technologie pour des applications militaires et civiles permettra d’endiguer la contamination via les matériaux. Le projet se terminera fin juin avec la fourniture des rapports d’essais et d’un premier échantillon.

 

*Le groupe Serge Ferrari, ETI française du Nord Isère, conçoit, fabrique et distribue des matériaux composites, souples et éco responsables, de haute technicité. Fin 2019, Serge Ferrari affiche un chiffre d’affaires consolidé de 189 M€. La société Serge Ferrari Group, cotée sur Euronext Paris, compte 830 collaborateurs.

**VIRHEALTH est un laboratoire situé à Lyon, dont l’expertise est reconnue notamment pour tester l’efficacité de désinfectants en milieu médical ou agroalimentaire. Il propose des essais standardisés ou à caractère innovant pour déterminer les activités virucides et microbicides de désinfectants/antiseptiques.

Pour plus d’informations : https://www.sergeferrari.com/fr-fr/presse