Les jeunes réservistes de la base aérienne de Lyon à l’entrainement

Du 11 au 14 avril 2016, un stage d’entraînement militaire a été organisé au profit d’une quinzaine de jeunes réservistes de la section de réserve et d’appui (SRA) de la base aérienne 942 de Lyon Mont-Verdun.

Au programme, un entraînement physique avec un parcours d’audace dans les monts d’Or, un parcours aquatique avec obstacles et une course d’orientation en binôme. Les réservistes, tous titulaires de la formation militaire initiale du réserviste, ont également validé leurs acquis opérationnels avec du tir sur la base aérienne d’Ambérieu et un entraînement aux techniques d’interventions opérationnelles rapprochées. Ils ont aussi visité des unités de la base aérienne de Lyon comme le centre de coordination et de sauvetage, le centre de détection et de contrôle, le centre météo et écouté une présentation du centre opérationnel de surveillance militaire des objets spatiaux.

Le sergent ® Justine, réserviste au CIIRA de la base aérienne, participe à l’encadrement du stage : « Je suis moi-même réserviste depuis 2010 et étudiante. J’ai fait une formation militaire initiale du réserviste avant d’intégrer l’escadron de protection d’une base aérienne puis j’ai été rattachée au centre d’instruction et d’information des réserves de la base aérienne de Lyon. Il est essentiel de convoquer régulièrement nos réservistes, étudiants ou salariés dans le civil, pour s’entraîner ensemble et renforcer encore la cohésion ».

Ce stage, préparé par le centre d’instruction et d’information des réserves de l’armée de l’Air de la base aérienne de Lyon a été encadré par des réservistes opérationnels de l’escadron de protection et du CIIRA. Le lieutenant-colonel Jean-Pierre, chef du CIIRA de la base lyonnaise souligne: «Depuis les évènements tragiques de 2015, de nombreux candidats souhaitant s’engager au service de leur pays, découvrir l’armée de l’Air ou intégrer la réserve ont poussé les portes des CIRFA pour effectuer des périodes militaires d’initiation ou une formation militaire initiale du réserviste. Nous avons donc réévalué nos objectifs de recrutement et de formation de réservistes».

Au cœur des opérations, l’armée de l’Air recherche des volontaires, issus du civil ou d’anciens militaires, afin de remplir ses missions de protection ou de soutien aux opérations. Ces réservistes opérationnels sont chargés d’assurer la protection des bases aériennes, en renfort des escadrons de protection et de contribuer aux missions de secours aux populations en cas de crise majeure. Ils ont la possibilité de prendre part aux opérations militaires en France comme à l’étranger. Les périodes de réserve constituent un véritable parcours professionnalisant, qualifiant et formateur.

Focus sur les périodes d’initiation et de formation de l’armée de l’Air

Les périodes militaires d’initiation (PMI-PDN-AIR) sont ouvertes aux jeunes Français, volontaires et bénévoles, âgés de plus de 16 ans. Il s’agit de les sensibiliser sur douze jours aux enjeux de la Défense, aux missions dévolues à l’armée de l’Air et aux notions essentielles du savoir être et du savoir-faire militaire au cours d’un premier contact.

Les formations militaires initiales du réserviste (FMIR), réalisées au sein des bases aériennes ou détachements Air. Ouvertes aux jeunes de 17 à 35 ans, les jeunes intègrent la FMIR en souscrivant un contrat d’engagement à servir dans la réserve (ESR) en tant que militaires du rang de réserve, pour servir environ 30 jours par an, rémunérés.

Renseignement dans les Centres d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) et sur Internet :
http://air-touteunearmee.fr/devenir-reserviste-operationnel-larmee-lair