JNR2016 : Maxime, étudiant, réserviste et instructeur à la Préparation militaire Marine de Lyon

Le commissaire de réserve Maxime, 24 ans, est un jeune réserviste opérationnel, instructeur à la Préparation militaire Marine (PMM) de Lyon. Il est aussi doctorant en histoire du droit, enseignant dans plusieurs universités lyonnaises et sportif accompli. Portrait d’un homme engagé qui a fait sienne la devise grecque  « un esprit sain dans un corps sain », qui aime servir la France et faire partager ses connaissances.

Qui êtes-vous ?

Commissaire (R) Maxime, 24 ans : Après une formation en droit public et sciences politiques à l’Université Lyon 3, j’ai décidé de faire une thèse en histoire du droit. Je suis chargé d’enseignements dans plusieurs universités. En parallèle, j’ai souhaité suivre une formation militaire, la Préparation militaire supérieure (PMS) Marine et rentrer dans la famille des réservistes de la Marine nationale. Je suis instructeur à la Préparation militaire marine de Lyon.

Pourquoi la réserve dans la Marine nationale?

Très jeune, je voulais devenir militaire : la réserve opérationnelle me permet donc de toucher du doigt ce rêve d’enfant.

La Préparation militaire supérieure Marine est une expérience très enrichissante qui mêle, pendant un an, des conférences au Centre d’études stratégiques de la Marine, l’apprentissage des fondamentaux militaires à l’Ecole Navale et la découverte d’une base navale. Par la suite, j’ai eu la possibilité d’intégrer le corps de commissaire aux armées de réserve, dont les missions sont en adéquation avec mes études juridiques. En tant qu’instructeur PMM, j’ai signé un contrat d’engagement de 28 jours par an. Les séances d’instruction ont lieu le samedi, mais il peut arriver que des cérémonies ou embarquements aient lieu en semaine: mon administration est compréhensive et me permet de déplacer des cours et de convenir d’une date de rattrapage.

Comment arrives-tu à concilier vie professionnelle, vie militaire et vie familiale ?

Si d’autres jeunes profitent de leur samedi pour sortir, je passe la journée à la PMM où je suis ravi de retrouver les stagiaires et les autres instructeurs. J’alterne donc les « week-ends PMM » et les « weekends famille et amis ». C’est l’occasion pour moi de partager ensuite mon activité avec mes amis et ma famille, notamment avec mes grands-parents qui ont connu l’armée à travers le service militaire. Féru d’histoire ancienne, je fais aussi du sport pour me maintenir en condition et suis également arbitre de basket depuis près de dix ans maintenant. Comme un sportif de haut niveau, ou toute autre passion, être réserviste demande juste un peu d’organisation au quotidien.

Qu’est-ce que le fait d’être réserviste à la PMM t’apporte au quotidien ?

Dans un premier temps, la PMM m’a permis de revoir les bases du commandement, facilitant, je pense, mes prises de paroles devant mes étudiants ou m’aidant dans le management. Elle me donne aussi l’occasion de continuer à approfondir mes connaissances sur la Marine nationale : à l’occasion d’embarquements, de réunions d’officiers réservistes, on rencontre des hommes et femmes passionnés par la Marine. Enfin, le milieu militaire permet d’avoir une certaine rigueur, fortement appréciée par les employeurs.

Qu’est-ce que la Préparation militaire Marine?

Avec près de 80 stagiaires et 11 instructeurs, la PMM de Lyon est l’une des plus importante de France. Elle propose aux jeunes une première approche des métiers de la Marine nationale et d’acquérir des bases militaires à travers des enseignements théoriques et pratiques. Les stagiaires ont ainsi la possibilité d’embarquer sur le Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Dixmude, parrain de la PMM de Lyon, de visiter la base navale de Toulon et de participer à des exercices militaires. Les stagiaires ont également la chance de représenter la Marine nationale à de nombreuses cérémonies sur Lyon et sa région à l’occasion du 11 novembre, 8 mai ou de la cérémonie de la Légion étrangère de Camerone. A l’issue de la préparation, certains décident de s’engager dans l’active ou de rejoindre la réserve opérationnelle en effectuant une Formation militaire initiale du réserviste (FMIR).

En savoir plus :

Sur la PMM : http://www.defense.gouv.fr/marine/ressources-humaines/stages-et-preparations-militaires-du-marin/decouvrez-la-marine

Sur la FMIR : https://www.reserve-operationnelle.ema.defense.gouv.fr/index.php/marine/le-reserviste/parcours-et-formation/fmir