La Journée Nationale du Réserviste 2012

Jeudi 15 mars 2012 est organisée la Journée Nationale du Réserviste (JNR) sur l’ensemble du territoire national. Cette Journée, interministérielle (les ministères de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur et de la recherche s’associent au ministère de la Défense et des Anciens Combattants), rassemblera les principaux acteurs de la réserve autour du thème «Les jeunes dans l’entreprise et la réserve ».

L’objectif de la JNR est de faire connaître aux jeunes français de 20 à 30 ans, étudiants, en formation professionnelle ou nouvellement entrés dans la vie active la réserve militaire, de favoriser les rencontres avec des réservistes opérationnels ou citoyens et de leur montrer une manière spécifique de servir la nation.

La JNR constitue un moyen privilégié de renforcer le lien armée-Nation et plus particulièrement le lien armée-jeunesse, d’entretenir l’esprit de Défense mais également le devoir de mémoire en s’inscrivant dans le parcours de citoyenneté.

Elle vise à sensibiliser le grand public et notamment, en 2012, les jeunes et les entreprises, aux missions des deux types de réserve: la réserve opérationnelle et la réserve citoyenne. La première est composée de volontaires ayant souscrit un engagement à servir dans la réserve, contrat qui lie le réserviste et l’autorité militaire. Ses activités militaires, rémunérées, sont planifiées par période de douze mois. La réserve citoyenne, ou réserve de «rayonnement», est composée de volontaires civils, d’anciens militaires d’active ou issus de la réserve opérationnelle, s’impliquant bénévolement pour l’armée.

Ainsi, la réserve couvre quatre domaines d’emploi principaux :

  1. la continuité de la mission des forces armées,
  2. l’intervention lors de situations de crise,
  3. l’apport d’experts dans des spécialités professionnelles peu communes,
  4. le relais vers la société civile au titre d’un engagement citoyen de Défense.

L’armée compte, pour l’année 2011, 52 727 réservistes opérationnels dont près de 5 000 en région Rhône-Alpes. Sans compter les 2 663 bénévoles qui font partie de la réserve citoyenne française.

Les compétences des uns au service de tous : la réserve militaire n’est pas qu’utile, elle est indispensable.

©CCOM OGZDS-SE