Le DAO lance la 1ère MCP HARPIE à Canjuers

Une trentaine de légionnaires du 1er Régiment étranger de génie se sont entraînés intensivement du 30 juillet au 7 août 2014 au camp de Canjuers avant un départ de quatre mois dans la forêt Guyanaise.


frejus_une_web
Dans des conditions proches du réel.
Dans la faune et la flore du centre nautique de Fréjus, les stagiaires ont pu avoir un avant-goût du milieu équatorial : franchissement en milieu nautique, brancardage…  Puis sur le camp de Canjuers, le DAO en collaboration avec la gendarmerie, ont réalisé la mise en scène d’une mission tactique d’opération de lutte contre l’orpaillage illégal.  Avec un fond sonore similaire à la zone équatoriale pour que les conditions soit les plus réalistes possibles, les légionnaires s’entraînent à traquer les orpailleurs.

Reproduction d’un camp d’orpailleur
Le CNE BAPTISTE, officier de marque de cette 1ère MCP, a essayé de reproduire une zone d’orpaillage en s’appuyant sur les expériences de chacun des instructeurs, sur les capacités que lui offre le camp et avec de l’imagination.

A l’initiative du Détachement d’Adaptation Opérationnelle du 1er Régiment de Chasseurs d’Afrique, cette mise en condition avant projection HARPIE, unique en métropole, a pour objectif  de préparer les unités projetées en GUYANE. Cette cellule dispose de personnels ayant des compétences spécifiques en zone équatoriale : instructeur commando, moniteur forêt, combat en jungle et en zone équatoriale… Réalisée sur deux semaines, cette formation complète propose des cours théoriques et pratiques, du franchissement en milieu aquatique, des témoignages d’expériences et de l’aguerrissement.

©1RCA