Le shako

Le terme Shako – qui désigne une coiffure militaire – nous vient de « csákó », qui signifie « coiffe » ou « chapeau » en hongrois.

Cette coiffe a été importée au XVIIe par les Hussards, ces cavaliers hongrois qui se sont mis au service de la France.

Le Shako se généralisera dans l’armée française au XIXe siècle et sera porté par la quasi-totalité des corps d’armées. Il a, depuis, été supplanté par le képi.