L’École de santé des Armées a ouvert ses portes au public

En ce mois d’octobre 2019, l’École de santé des Armées accueillait 1 500 visiteurs à lors de sa journée portes ouvertes. L’occasion pour les curieux de visiter les lieux, d’assister à des conférences mais aussi d’assister à une démonstration de sauvetage au combat réalisée par les élèves médecins et infirmiers.

Le médecin général Ausset, commandant des écoles, a détaillé la formation des élèves :

« L’ESA assure la formation initiale des futurs médecins et pharmaciens durant les 6 premières années d’étude. On attend d’un praticien militaire la même formation mais des compétences en plus ; c’est pourquoi nos élèves suivent un double cursus : universitaire, comme leurs camarades civils à la faculté de Lyon 1 et d’officier qui inclut du commandement, de la médecine du sport, tropicale et de guerre,  de l’anglais et du sport. Cette formation spécifique représente 1800 heures, soit une année d’étude en plus à valider pendant les week-end et les vacances. C’est la condition pour former les futurs praticiens aptes à assurer le soutien médical des forces sur les zones de combat. »

Il a rappelé le sens de l’engagement au sein du service de santé des armées mais aussi les contraintes du métier. En effet, à l’issue de la formation, les élèves doivent un certain temps à l’état qui a financé leur cursus et signent donc un contrat d’engagement. De plus, les praticiens militaires sont soumis à la mobilité géographique, aux opérations extérieures,  et doivent en être conscient avant de s’engager. Il a également souligné le fait que rentrer à l’ESA n’équivaut pas à s’orienter dans un panel de post bac, mais représente un vrai choix qui va vous engager loin et longtemps au service de santé des armées, en tant que médecin des forces, notamment sur les théâtres d’opérations extérieures.

Les Écoles militaires de santé de Lyon Bron (EMSLB) comptent 930 élèves praticiens et infirmiers au total à Bron, dont 53% de filles. Ils sont recrutés chaque année sur concours niveau baccalauréat. Les inscriptions démarreront en ligne le 05 novembre.