Les spahis

Le terme « spahi » vient du turc ancien « sipahi », qui signifie « soldat ». Les Sipahis étaient des troupes de cavalerie au service de l’Empire Ottoman, qui se sont mises au service de la France – essentiellement à la destitution du Dey D’Alger, lors de la conquête de l’Algérie.

Ils prennent alors le nom de spahis et sont progressivement intégrés à l’armée française. D’autres régiments de spahis seront formés au Maroc, en Tunisie et au Sénégal.

A la décolonisation, les régiments de spahis sont dissous.

> Aujourd’hui ne subsiste que le 1er régiment Spahi, pour perpétuer l’histoire et les traditions de ces mythiques soldats.