L’été, saison des formations militaires pour les élèves des EMSLB

Aux Écoles militaires de santé de Lyon-Bron (EMSLB), l’été est la saison des formations militaires. Les mois de juillet et aout auront vu, cette année, plus de 400 élèves déployés sur le terrain.

La formation militaire des élèves médecins, pharmaciens et infirmiers est une priorité des EMSLB. Le but est de les préparer à exercer leur futur métier en développant leurs compétences à la fois de futur chef et de soignant. Ils ont réalisé plus de 80 jours de terrain sur 3 sites, avec 90 cadres des EMSLB et 80 cadres de l’armée de Terre partenaires en renfort.

Dès le 7 juillet démarrait la formation militaire complémentaire de 160 élèves infirmiers de première et deuxième années. Destinée à compléter leurs connaissances militaires en tir, combat, transmission, anglais opérationnel et sauvetage au combat, cette formation se déroule sur trois semaines.

A partir du 5 août, 215 nouveaux élèves fraîchement incorporés ont découvert la formation militaire initiale à Bron, dans un premier temps, avec des cours théoriques et des séances de sport, puis sur le terrain avec les cadres des écoles et les renforts.

131 élèves praticiens (1re année et collatéraux) ont rejoint le camp des garrigues à Nîmes pour découvrir durant deux semaines les principes de base de la vie militaire et forger un esprit d’équipe. Ils ont également suivi une séance de découverte du sauvetage au combat au centre de formation opérationnelle santé (CeFOS) de la Valbonne.

86 élèves infirmiers étaient sur le camp de La Valbonne jusqu’au 21 août dans le but de se préparer à l’engagement opérationnel et d’acquérir les notions fondamentales en combat proterre. Ils ont aussi validé les modules d’instruction sur le tir de combat (IST-C) sur Famas.

Parallèlement, 107 élèves praticiens de 2e année renforçaient et complétaient leurs connaissances en commandement, combat niveau individuel et en trinôme, défense nucléaire, radiologique, bactériologique et chimique (NRBC), IST-C et sauvetage au combat sur le camp des garrigues du 9 au 25 août.