L’IHEDN à la découverte de la facette montagne de la défense

Du 20 au 22 février 2017,  21 auditeurs de la 53e session nationale « armement et économie de défense » de l’IHEDN sont venus à la découverte de l’École militaire de haute montagne (EMHM) et du Centre national d’instruction de ski et d’alpinisme de la gendarmerie (CNISAG).

Pour compléter leur connaissance de la Défense, le lieutenant-colonel (TA) Bertrand Leduc, chef de corps de l’EMHM, leur a présenté les missions et les capacités de la brigade d’infanterie de montagne en insistant sur ses aptitudes spécifiques en terrain difficile et dans le grand froid. Ayant un tropisme « équipement », les auditeurs de l’IHEDN ont bien compris l’importance de disposer d’équipements vraiment adaptés au grand froid en cas d’engagement majeur en zone arctique. Il a ensuite présenté l’EMHM et toutes les formations qui y sont dispensées. Ils ont aussi pu découvrir le rôle du GMHM (groupement militaire de haute montagne) et certains de leurs exploits. Dans un deuxième temps, le colonel Nicolas Bonneville, patron du CNISAG, a présenté l’organisation des secours en montagne en France, en particulier ceux du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM).

En séjour dans la capitale mondiale de l’alpinisme, les auditeurs ne pouvaient échapper à une visite culturelle et sportive de la vallée. A la première éclaircie, guidé par le capitaine Éric, le groupe est monté à l’aiguille du Midi. Les plus sportifs ont trouvé le temps d’effectuer de belles descentes à ski.

Les auditeurs sont repartis enchantés de cette échappée chamoniarde. Cette activité, montée à l’initiative des auditeurs, est complémentaire de toutes celles prévues dans le programme annuel et permet de renforcer la cohésion au sein de la promotion.

Visite de l'IHEDN - 53e session nationale AED

Focus sur l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN)

L’IHEDN, fondé en octobre 1936, est un établissement public administratif français d’expertise et de sensibilisation en matière de Défense, placé sous la tutelle directe du Premier ministre. Ses missions sont de :

  • réunir des responsables de haut niveau appartenant à la fonction publique civile et militaire et aux autres secteurs d’activité de la nation en vue d’approfondir en commun leur connaissance des grands problèmes de défense, ce qui inclut de soutenir la poursuite des activités des anciens auditeurs,
  • conduire des études et des recherches et apporter son concours aux ministères et aux établissements d’enseignement supérieur et de recherche dans le domaine de la Défense,
  • promouvoir les enseignements universitaires de défense en liaison avec le ministre chargé de l’Enseignement supérieur.

Les sessions nationales « Politique de défense » et « Armement et économie de défense » visent à permettre l’approfondissement des connaissances de hauts responsables sur les questions de défense, de politique étrangère, d’armement et d’économie de défense. Elles s’adressent à un milieu socioprofessionnel plus ou moins homogène selon la session concernée, mais dont la diversification est le gage d’une « fertilisation croisée » réalisée par l’échange entre des auditeurs avertis ou garants d’un espace de réflexion collective et de débats d’idée. Les activités des sessions alternent des travaux en comité faisant appel à la réflexion stratégique, des ateliers de mise en situation et des missions d’études en France ou à l’étranger. Les auditeurs bénéficient d’autre part de conférences prononcées par de hauts responsables de la Défense, de l’industrie d’armement, selon la session nationale, ou d’autorités réputées dans leurs domaines.

©armée de Terre / EMHM