Lyon : un concert sous le signe de la liberté et de la résistance

Malgré les événements tragiques du 13 novembre, le mardi 24 novembre 2015, à la Bourse du Travail, s’est tenu, comme prévu, le concert du Gouverneur militaire de Lyon, au profit des militaires blessés, morts en opérations ou à l’entraînement et de leur famille.

Plus de 1200 personnes ont tenu à assister au traditionnel concert du Gouverneur militaire de Lyon et montrer leur soutien aux soldats, ainsi qu’à leur famille. L’orchestre de la musique de l’infanterie de Lyon, qui a joué des morceaux variés, a été renforcé par deux solistes, l’un des orchestres de la Garde républicaine et l’autre de l’Orchestre national de Lyon.

D’une durée de 1h30, ce concert caritatif s’est placé dans le cadre des commémorations de la fin de la seconde guerre mondiale, célébrant « la liberté retrouvée », illustrant l’allégresse de la fin de la guerre, mais évoquant aussi ceux qui ont donné leur vie pour notre liberté. Entre les morceaux de musique, des témoignages poignants de résistants, anciens combattants ou civils présents à Lyon le jour de la Victoire ont été diffusés sous forme de courts métrages.

La Victoire, c’est aussi celle des soldats blessés au combat. Cela a été illustré en début de concert par le témoignage du sergent-chef Jocelyn, gravement blessé en opération en Afghanistan en 2010 par un engin explosif improvisé. Amputé, il a entamé une longue période de rééducation : «Toujours militaire, je me lance constamment de nouveaux défis. Grâce aux prothèses financées par les associations militaires d’entraide et une préparation physique, en 2012, avec des élèves-officiers, nous avons réussi l’ascension de l’aiguille du midi par l’arête des cosmiques. En 2015, j’ai été médaillé d’or aux jeux mondiaux militaires d’été en Corée du Sud, dans ma catégorie. Ce sont mes plus belles revanches sur la vie».

 

L’association Terre Fraternité

Fondée en 2005, Terre Fraternité a pour but d’aider financièrement les blessés en service de l’armée de Terre, leurs familles et celles des militaires morts ou disparus en service. Elle agit en liaison avec la cellule d’aide aux blessés de l’armée de Terre (CABAT), et permet de compléter les aides de l’État. Vous pouvez à tout moment de l’année faire un don pour nos blessés par courrier, virement ou paiement en ligne sur : http://www.terre-fraternite.fr/nous-soutenir/votre-don.

La solidarité avec nos blessés n’est pas obligatoire, elle est juste indispensable.