Nouvelle maquette pour les ateliers Détection-Reconnaissance–Identification au 1er Régiment de Chasseurs d’Afrique

Dans le cadre des contrôles de tir national de niveau 6 des unités, un atelier Détection – Reconnaissance – Identification (DRI) est organisé, dont l’objectif est de contrôler le niveau de connaissance en identification.

Les travaux liés à la création des champs de tir du futur parcours opéra ont conduit à décider le Centre d’Entraînement au Tir Interarmes (CETIA) de créer une nouvelle maquette DRI avec le soutien des pionniers du 6e escadron.

Sur cet atelier, le sergent Cyril du CETIA reproduit schématiquement le terrain possible de déroulement d’une mission qu’il agrémente selon l’exercice tactique réalisé par l’unité avec de nouveaux reliefs, de la végétation ou des bâtiments.

Découvert de la nouvelle maquette par le 3e régiment de hussards

Le sergent C. transmet les consignes au chef de peloton et au sous-officier adjoint du peloton (SOA). Ils disposent ensuite de 30 minutes pour s’installer en mode tactique, faire réaliser un croquis par le SOA et le transmettre au chef de peloton.

Enfin pendant les 20 minutes suivantes, l’identification des matériels (30 maquettes de véhicules, d’aéronefs et d’armes) sur ce terrain réduit est effectuée par l’ensemble du personnel du peloton à l’exception de l’équipage du chef de peloton, qui doit prendre les comptes rendus à la radio sans de vue sur le terrain.