Le Puma de l’Escadron hélicoptères 01.044 Solenzara envoyé à la rescousse d’un cargo

Un PUMA de la base aérienne 126 de Ventiseri-Solenzara est allé porter secours à un cargo batant pavillon panaméen, en dérive, au large de Propriano.

Mardi 16 janvier 2018, le CROSS Med en Corse a été alerté en début de matinée, par l’équipage d’un cargo Panaméen, croisant au large de Propriano, qui, suite à une panne moteur, était à la dérive.
Le Burhan Dizman 3, cargo qui bat pavillon panaméen, est un bateau de 120 mètre de long, construit en 2013. Lundi matin, il avait quitté Fos-sur-Mer pour la Turquie avec à son bord un important chargement d’acier.

Dans un premier temps, le CROSS MED demande au navire d’effectuer un mouillage d’urgence, non loin de la côte afin que dans un deuxième temps, les moyens de secours puissent intervenir.
En raison des conditions météorologiques très difficiles (vent atteignant 130 km/h et creux de 4 mètres) le préfet maritime a engagé plusieurs moyens d’intervention dont le Puma de l’EH 01.044, 2 hélicoptères Panther de la Marine nationale depuis Hyères avec à leur bord l’équipe d’évaluation et d’intervention, l’hélicoptère Dragon de la sécurité civile et le bâtiment de soutien, d’assistance et de dépollution (BSAD) Jason avec des capacités d’antipollution. Le CROSS MED a donné ordre à l’EH 01.044 de se positionner sur Figari car craignant que le cargo s’échoue, il fallait hélitreuiller au plus vite les 13 marins se trouvant à bord.

Fin de matinée, le navire était au mouillage et ne dérivait plus. Le remorqueur de haute mer l’Abeille Flandre, qui avait été pré-positionné au large de la Corse en raison du mauvais temps, a pu s’approcher du cargo sans pouvoir transférer du personnel, en raison de la tempête. C’est donc l’équipage du PUMA qui a procédé à différents treuillage du personnel du remorqueur avec dépose sur le cargo afin de mener à bien la suite des secours, tout cela avec des vents très violents et une mer démontée.

A 13 h 30, le PUMA et son équipage était de retour de mission. Les équipes au sol s’affairent déjà à la remise en état de l’hélicoptère afin qu’il soit prêt à repartir, en cas de nouveau déclenchement.

©CCOM BA 126