Rentrée 2013: ouverture de Classes Défense Terre au lycée Branly

Lundi 27 mai 2013 une convention de partenariat entre le lycée Edouard Branly et le 7e régiment du matériel de Lyon a été signée au sein du lycée, sous l’autorité de Mme Françoise Moulin Civil, Rectrice de l’académie de Lyon et du général Christian Peraldi, adjoint engagements du Gouverneur militaire de Lyon.

Cette convention engage M. Bernard Riban, Proviseur de l’établissement, le colonel Hubert Gomart, commandant le Groupement de recrutement et de sélection Sud-est (GRS-SE), Madame Moulin Civil et le lieutenant-colonel Salvador Esteban, chef de corps du 7e régiment du Matériel (7e RMAT).

S’inscrivant dans le cadre du protocole d’accord Défense-Éducation nationale, l’objectif de cette convention est de créer une «classe Défense Terre» dans ce lycée, à l’image de celle déjà signée entre ce lycée et la Marine nationale pour une «classe Marine». «Il s’agit de la 1ère classe Défense Terre au sein de notre zone Sud-est, la classe «pilote» fut initiée à Reims en 2011« , souligne le lieutenant-colonel Gomart. «D’autres conventions identiques seront signées avant la fin de cette année scolaire, à Aix-en-Provence avec l’Ecole de l’aviation légère de l’armée de Terre (EALAT) tout d’abord, puis à Saint Flour (15) avec le 92e Régiment d’infanterie (92e RI)».

Elle concernera à la rentrée 2013, 12 élèves de 2nde Pro SEN et 6 élèves de 1ère Pro SEN EIE (électronique industrielle embarquée) et AVM (audiovisuel multimédia). La rentrée 2014, ce seront 30 élèves de 2nde, 1ère et Terminale qui seront concernés. En 2nde, il s’agira de stages d’acculturation au milieu militaire tels que des visites d’unités, participations aux couleurs, apprentissages des règles militaires. En 1ère et Terminale, les élèves effectueront chaque année un stage de 8 semaines au 7e RMAT pour valider les modules qualifiants de l’Education nationale propres à leur filière.

Le capitaine David Nicoleau commandera dès l’été prochain la 3e compagnie de maintenance électrique et armement (CMEA) du 7e RMAT qui accueillera les jeunes. Il explique: «Ces élèves réaliseront leur projet professionnel au sein de la 3e CMEA pour leurs stages qualifiants, en tenue militaire et parrainés par un soldat. L’objectif est de les former aux spécificités des matériels militaires sur différents ateliers multi-techniques de réparation de matériels, notamment dans les domaines de la transmission, de l’informatique et de l’optique optronique. Ils auront accès à des technologies autres que dans le milieu civil, c’est ce qu’ils ont souhaité en déposant leur dossier de candidature pour cette formation peu commune…. »

Ces stages en milieu militaire, sous forme de Périodes militaires de découverte (PMD) en 2nde et de Périodes de Formation en Milieu Professionnel (PFMP) en 1ère, leur donneront ensuite la priorité pour un éventuel recrutement dans les métiers de la maintenance en tant qu’engagé volontaire de l’armée de Terre ou sous-officier. Chaque élève sera suivi par un conseiller en recrutement du Centre d’information et de recrutement des forces armées (CIRFA) de Lyon.

Pour ceux qui souhaitent s’engager ensuite, l’armée de Terre a l’objectif actuellement de recruter 10.000 soldats chaque année. On ne naît pas soldat, on le devient…

Stages au sein du Minsitère de la Défense

Le ministère de la Défense propose au total plus de 5000 offres de stages dans des domaines variés, du niveau 3ème (stage découverte) à Bac +7, sous convention ou non, éventuellement gratifiés (post Bac et d’une durée supérieure à deux mois) ou rémunérés (contrats commission armée jeunesse).

©CCOM OGZDS-SE