Repousser ses limites

Durant 5 jours, les aspirants médecins et pharmaciens ont suivi le premier stage d’aguerrissement organisé aux Écoles militaires de santé de Lyon-Bron (EMSLB). Le but : développer la rusticité, l’endurance et la cohésion, nécessaires dans l’exercice de leur futur métier.

Les activités se sont enchainées sans temps mort de jour comme de nuit pour nos 15 élèves : marche course, TIOR, natation utilitaire, bivouac, marche de nuit et sauvetage au combat. Le tout soigneusement organisé et encadré par les sous-officiers du 2e bataillon, du bureau des sports et de la cellule secourisme. Les élèves ont également pratiqué la piste d’audace de la base aérienne 942, des séances de tir et de franchissement au fort de Vancia.

Le chef Fabien leur a donné tous les conseils en cas de blessure : « ce qui va sauver la vie sur le terrain : le sauvetage, le bon sens et l’adaptation à l’environnement. »  Ces conseils ont été mis en pratique lors d’un exercice de prise en charge d’un blessé réalisé aux EMLSB qui s’est poursuivi jusque tard dans la nuit.

Au terme de ces 5 jours intensifs, le médecin-chef Rémi, coordonnateur des formations, s’est adressé à eux :

« Vous avez appréhendé la force du groupe et de la cohésion.  Ça vous servira toute votre vie, à la fois dans votre carrière de militaire, car vous serez des chefs et que dans les moments difficiles, il faudra garder la force mentale et guider vos subordonnés et comme médecin, car vous serez confrontés à des patients avec des pathologies parfois lourdes »

Les élèves, fatigués mais motivés, ont apprécié cette mise à l’épreuve : « ça nous permet de repousser nos limites », explique l’aspirant médecin Morgan en 2e année. « Ça nous sera utile dans notre futur métier, car on est médecin mais aussi militaire » ajoute l’aspirant médecin Erwan de 4e année.

Tous ont choisi de troquer leurs vacances contre ce stage sur le terrain. En plus de leurs études à la faculté de Lyon 1, les élèves préparent différents brevets militaires et souhaitent être dans les meilleures conditions physique et mentale pour réussir. Cet été, une trentaine d’élèves médecins, pharmaciens et infirmiers s’envoleront pour la Guyane pour réaliser le stage d’entrainement à la forêt équatoriale (CEFE) du 3e régiment étranger d’infanterie au cœur de la jungle amazonienne.

©EMSLB