En route vers le service sanitaire

Le 11 janvier aux Écoles militaires de santé de Lyon-Bron, une cinquantaine d’étudiants en médecine de l’université Lyon-Sud ont suivi une formation aux gestes qui sauvent, dispensée par les aspirants médecins secouristes de l’École de Santé des Armées (ESA) dans le cadre du service sanitaire.

Comme tous les étudiants en santé, les élèves de l’ESA participent au service sanitaire lancé en juin dernier par le ministère de la santé. Grâce aux compétences en médecine d’urgence acquises durant leur formation dans le cadre de leur futur métier, les élèves médecins de l’ESA, rattachés à la faculté de Lyon 1, ont directement été mis à contribution pour la formation des étudiants en santé de Lyon, dans le cœur de métier : les gestes qui sauvent.


Après les étudiants en maïeutique et odontologie, les Santards ont formé une cinquantaine d’étudiants en médecine de l’université Lyon-Sud le 11 janvier. Au total, 200 étudiants ont été formés aux gestes qui sauvent à l’ESA dans le cadre du service sanitaire.

Les étudiants ont enchainé cinq ateliers dans les différentes salles de cours : alerte, position lattérale de sécurité (PLS), massage cardiaque, défibrillateur et gestion des hémorragies, avec les kits fournis par l’éducation nationale.


« On leur apprend les gestes qu’ils devront eux-mêmes enseigner dans les établissements scolaires » explique l’aspirant médecin Marion, en 3e année. « C’est aussi l’occasion de valoriser notre formation et notre savoir-faire à l’ESA et de nous impliquer à notre tour au profit de notre université » complète l’aspirant médecin Paul.

A partir de mars, 2200 étudiants en santé de Lyon, dont les Santards, organiseront des sessions de prévention santé dans les collèges et lycées de l’Ain et du Rhône durant six semaines.

©ESA