Et par Saint Georges, vive la cavalerie

Chevalier romain, la légende raconte qu’il terrassa un dragon pour sauver la fille du roi. Devenu saint patron de l’arme blindée de cavalerie, Saint Georges est fêté tous les 23 avril.

Modèle de courage, d’abnégation et d’intrépidité, Saint Georges st vite devenu un modèle pour tous les chevaliers français et anglais. A leur suite, les cavaliers l’ont choisi comme saint patron et le célèbrent en régiment. Dans la zone Sud-est, le 1er Spahis continue de faire vivre cette tradition.

De nos jours, les missions de reconnaissance, d’appui, d’investigation ou de sécurité menées par l’armée blindée et cavalerie (ABC) sont essentielles dans les engagements opérationnels de l’armée de Terre. Ces régiments véhiculent les savoir-faire du cavalier : audace, intelligence de situation, vitesse d’exécution, panache et fierté de servir.

Le saviez-vous ?

Héritier des traditions de la cavalerie d’Afrique, le 1er régiment de spahis descend du régiment de marche de spahis marocains créé en 1914 par le général Lyautey. Le régiment est basé au quartier Baquet qui se trouve dans le centre-ville de Valence.