Il sauve la vie d’un adolescent au péril de la sienne

Le 14 novembre 2019, vers 18h00, le sergent Boris, affecté à la section sécurité incendie sauvetage (SSIS) du groupement aéromobilité de la section technique de l’armée de Terre (GAMSTAT) de Valence, a fait face à une situation potentiellement dramatique avec un courage et un sang-froid remarquable.

En rentrant à son domicile, alors qu’il neigeait fortement, le sergent Boris découvre un enfant de 13 ans inconscient sur la voie publique, dans la neige et se porte immédiatement à son secours.

Lors de l’abordage de la victime, il heurte avec son visage un câble basse tension (400V) tombé au sol sous le poids de la neige, et se trouve électrifié. Analysant la situation, il comprend les circonstances de l’arrêt cardio-respiratoire de la victime, manifestement électrocuté avant lui. Il tire alors la victime par les pieds afin de l’écarter de la source de danger, commence une réanimation cardio-pulmonaire et appelle les secours. Son action permet de maintenir la circulation dans l’attente de l’arrivée des secours, ralentis par la violence de l’épisode neigeux.

A l’arrivée des secours, le défibrillateur semi-automatique est posé et plusieurs chocs sont délivrés. La victime reprend alors une activité cardiaque et une ventilation spontanée. Il est évacué sur le centre hospitalier de Romans sur Isère puis sur le centre hospitalier de Valence.

Le sergent est évacué à son tour, sur le centre hospitalier de Romans sur Isère où il reste hospitalisé 24 heures pour des analyses complémentaires. Dès le lendemain, son état n’inspire plus d’inquiétude. La famille a confirmé par la suite que l’adolescent avait repris connaissance et que le risque de séquelles neurologiques semblait écarté.

Le sergent Boris a reçu la médaille d’honneur pour cet acte de courage et dévouement.