La sélection pour la future section d’éclaireurs skieurs

Les tests annuels de sélection des candidats à la 79e section d’éclaireurs de montagne (SEM 79) de l’École militaire de haute montagne (EMHM) de Chamonix se sont déroulés du 12 au 21 avril 2016, en deux sessions de trois jours.

Arrivés la veille des tests à l’EMHM, les candidats font d’emblée connaissance avec le cursus de formation des engagés volontaires sous-officiers (EVSO). Le lendemain, s’enchaînent les évaluations avec tests physiques, parcours alpin et entretiens devant un jury pour jauger leurs aptitudes physiques, psychiques et morales.

Julien, 24 ans termine son parcours et nous confie ses impressions : « Je suis content car je suis conforté dans mon choix. Je suis de Chambéry et je vois défiler les chasseurs alpins au 14 juillet : ils en imposent par leur prestige et leur esprit montagnard. Je pratique le ski de randonnée, le ski de piste, le trail et l’escalade. Depuis neuf mois, je me suis énormément préparé notamment par un renforcement musculaire. L’entretien, il me semble s’est bien passé. J’ai fait en sorte que mes faiblesses deviennent des forces ! ».

Sur 88 jeunes inscrits, sont à dénombrer 9 désistements, 8 échecs sportifs. 71 candidats sont donc passés en entretien. A l’issue de la commission, 45 seront retenus conformément au plan de recrutement 2016 – 2017 annoncé. Issus du milieu civil, ils proviennent de toute la France dont 23 de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le capitaine Thierry dresse un premier bilan : « Nous sommes satisfaits. Dans l’ensemble, les jeunes sont bien renseignés et préparés. Leur niveau sportif est le même que l’an passé. Le même nombre sont issus de lycées militaires mais plus d’entre eux sont déjà bacheliers et ont déjà leur permis de conduire ».

Une autre session d’agréments permettra à quelques candidats supplémentaires de postuler. Elle se déroulera les 28, 29 et 30 juin prochains. Pour tous renseignements, renseignez-vous au CIRFA le plus proche de chez vous.

__

Unique et atypique au sein de l’armée de Terre, la section d’éclaireurs de montagne est composée de jeunes issus du recrutement « direct » (ils sont civils et ont franchi les portes des CIRFA pour s’engager dans l’armée de Terre) et du recrutement semi-direct (ce sont des militaires du rang issus d’unités des troupes de montagne). Ce double recrutement donne ainsi à la section une dimension humaine particulièrement riche. La sélection est rigoureuse. Pendant 11 mois denses, les élèves sont mis en perpétuelle situation de commandement, de responsabilité et d’autonomie. Ces sous-officiers de montagne sont ainsi aptes à remplir d’emblée leur fonction de chef de groupe en unité, en milieu spécifique montagne, été comme hiver.

Credit photo: EMHM