Les soldats de l’opération Sentinelle patrouillent aussi pendant les fêtes

Le premier article du code du soldat est clair : « Au service de la France, le soldat lui est entièrement dévoué, en tout temps et en tout lieu ». Les fêtes de fin d’année ne font pas exception. Les hommes et les femmes de la force Sentinelle assureront la protection des Français durant les festivités.

Au lendemain de l’attaque du 11 décembre 2018 à Strasbourg, le plan Vigipirate est passé en urgence attentat et le dispositif de l’opération Sentinelle a été renforcée dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, comme partout en France. En seulement quelques heures, des militaires ont été mobilisés pour venir renforcer les effectifs Sentinelle déjà en place. Après réception de leurs équipements spécifiques, ils ont été déployés, sur ordre de l’état-major de zone de défense (EMZD), dans les lieux d’affluence de la région.

Ces unités de renfort patrouilleront durant plusieurs semaines aux côtés des unités socle afin de permettre aux Français de continuer à profiter des marchés de Noël et de passer des fêtes de fin d’année en toute quiétude. Lorsqu’un militaire choisi de s’engager, il le fait pour protéger la France et les Français. Cet engagement, sans limite, est ce qui donne la singularité à son métier. Les soldats passeront les fêtes en service, et au service de la Nation qu’ils ont choisi de défendre.

A propos de l’opération SENTINELLE

Lancée à la suite des attentats de janvier 2015, l’opération SENTINELLE est une opération militaire de lutte contre le terrorisme visant à renforcer la protection des Français, avec des moyens militaires (humains et matériels) mettant en œuvre des savoir-faire militaires, aux côtés et en complément des forces de sécurité intérieures. Disposant d’un mode d’action dynamique, les militaires s’adaptent et se coordonnent pour se déployer là où la menace est présente, dans le cadre d’un dialogue civilo-militaire accru à tous les niveaux qui permet d’ajuster le dispositif aux besoins de protection du moment.