Le trinôme académique de Grenoble en visite à l’École Militaire de Haute Montagne

Mercredi 28 novembre, dans le cadre des journées de formation proposées chaque année par le trinôme académique de Grenoble, une délégation de stagiaires était reçue pour une journée d’étude exceptionnelle à l’École Militaire de Haute Montagne (EMHM) de Chamonix auprès du Groupe Militaire de Haute Montagne.

Le groupe était constitué d’une quarantaine de personnes venues d’Isère, de Savoie et de Haute-Savoie, d’horizons variés : ministère des Armées, éducation nationale, auditeurs de l’institut des hautes études de défense nationale (IHEDN).


La matinée a été consacrée à la présentation de l’École, véritable institution chamoniarde, puis à celle de la 27e Brigade d’Infanterie de Montagne et de ses 6000 militaires.

L’EMHM est une école militaire unique en France (et la plus ancienne de ce type au monde), une école d’élite de la haute montagne et du grand froid tournée vers l’avenir et en innovation permanente depuis sa création en 1932. Elle forme les cadres sous-officiers (chaque année une nouvelle SEM : Section d’Éclaireurs de Montagne) et officiers (délivrance de brevets) pour leur permettre de commander dans les meilleurs conditions opérationnelles et de sécurité sur des terrains hostiles, du cercle polaire au désert malien.

Le commandant du Groupe Militaire de Haute Montagne (GMHM), en a profité pour présenter son unité d’élite d’alpinisme. Composée de 11 militaires cette unité unique au monde, qui a fêté ses 40 ans en 2016, rassemble des militaires pionniers de l’alpinisme. Depuis sa création en 1976, le Groupe a vécu plus de trente expéditions, visité vingt pays,  conquis 5 sommets de plus de 8000 mètres et foulé de nombreuses terres jusqu’alors inconnues.

Le médecin-chef Gaël a ensuite expliqué quelles étaient les missions d’un médecin militaire auprès du GMHM. Il a ainsi évoqué les recherches et les nombreuses innovations médicales liées aux expéditions du GMHM.

Cette journée a permis de nombreux échanges entre professionnels de la Défense, de la montagne et de l’Éducation nationale. Nul doute que l’EMHM, le GMHM et les troupes de montagnes ont trouvé là de nouveaux ambassadeurs et que le lien Armées-Nation s’en trouvera étroitement renforcé.

A propose du trinôme académique

Depuis 1987, des trinômes ont été créés dans chaque académie de France pour contribuer à l’enseignement de Défense. Ils rassemblent, autour du ministère de l’Éducation Nationale qui pilote ces dispositifs, le ministère des Armées, le ministère de l’Agriculture (depuis 2016 au titre de l’enseignement agricole) et les associations régionales de l’IHEDN (Institut des Hautes Études de Défense Nationale).

Pour l’Académie de Grenoble, il est piloté par la Rectrice Fabienne Blaise (adjointée de sa chargée de mission Défense, l’Inspectrice d’Académie, Inspectrice Pédagogique Régionale d’Histoire-Géographie Nathalie Reveyaz) entourée du général de brigade Pierre-Joseph Givre (commandant la 27ème Brigade d’Infanterie de Montagne) et de Rosène Charpine, présidente de l’association régionale Dauphiné-Savoie de l’IHEDN.