Une armée de champions aux Jeux de Sotchi

Les vingt-deux sportifs de haut niveau de la Défense, qui représenteront le ministère aux Jeux olympiques de Sotchi dans six disciplines, ont été présentés et encouragés par le commandant du Centre national des sports de la Défense le jeudi 6 février lors d’une conférence de presse. Parmi eux, certains sont de grands espoirs de médailles.

Cent-seize athlètes français participeront aux Jeux olympiques d’hiver de Sotchi en Russie, du 7 au 23 février. Parmi eux, vingt-deux sportifs de haut niveau de la Défense (SHND) issus de l’École militaire de Haute Montagne (EMHM) et du Centre national des sports de la Défense (CNSD) de Fontainebleau, représenteront la France dans six disciplines : le biathlon, le combiné nordique, le ski de fond, le ski alpin, le snowboard-cross et le patinage de vitesse.

De grands espoirs de médailles reposent sur les épaules du sergent Martin Fourcade. Depuis sa médaille d’argent de Vancouver en 2010, le biathlète a remporté pas moins de cinq titres mondiaux. A Sotchi il participera à six épreuves (sprint, poursuite, 20 km, mass-start, relais messieurs et relais mixte).

Du coté des féminines, la caporal-chef Anaïs Besond fait parti des favorites pour décrocher la première marche du podium olympique. La biathlète a remporté en janvier dernier sa première Coupe du monde de biathlon en remportant le sprint (7,5 km) d’Antholz, en Italie.

Outre ces derniers, d’autres athlètes sont également bien connus, à l’image du biathlète Simon Fourcade (frère du sergent), d’Adrien Théaux pour le ski alpin, du patineur de vitesse Maxime Chataignier ou de la snowboardeuse Nelly Moenne Loccoz.

Lors du point presse du ministère de la Défense du 6 février, le général Louis Boyer commandant du Centre national des sports de la Défense a encouragé nos sportifs de la Défense engagés dans la compétition. Il a également eu une pensée pour deux athlètes qui ne pourront malheureusement pas concourir, la sergent Tessa Worley qui s’est blessée lors d’un course en décembre dernier, et le skieur handisport, Nicolas Berejny, lui aussi blessé.

En 2010, vingt-et-un sportifs de haut niveau de la Défense avaient été sélectionnés pour participer aux JO de Vancouver. Sur les onze médailles obtenues par la France, nos athlètes militaires en avaient décroché quatre.

Pour aller plus loin à leurs côtés:

Clip de présentation des vingt-deux sportifs de haut niveau de la Défense représentant la France

Composition de la délégation des athlètes militaire aux JO de Sotchi

Le Programme au jour le Jour ici et les résultats

Le calendrier des épreuves

Encouragez les Sportifs de Haut Niveau de la Défense via le Facebook Défense:https://www.facebook.com/pages/Defensegouv/127027683999474

©Dicod/CNSD/EMHM